Quelques auteurs célèbres et moins célèbres de l’Afrique du nord romaine

Les dizaines de vestiges de cités de l’antiquité attestent de l’importance considérable de la présence romaine dans le Maghreb. La Province d’Afrique naît après la fin de la troisième guerre punique en 146 av. JC. Peu à peu les Romains vont occuper un territoire s’étendant de la Libye au Maroc actuel. Ces cités vont connaître une grande stabilité qui leur permettra de bénéficier durant 600 ans de la Pax Romana, seules deux légions y seront cantonnées.
Riche en blé (les deux tiers des besoins de Rome), exportant de l’huile d’olive, fournissant des animaux sauvages pour les jeux du cirque, cette partie de l’empire romain, florissante, compte de nombreuses cités, des lieux de vie où règnent la culture et l’art de vivre à la romaine. Les élites issues de notables municipaux ont permis l’émergence d’auteurs de premier plan.

Terence (né 190 ou 185 – mort en 159 av. J.-C.) fut en quelque sorte le précurseur bien avant la création de la Province d’Afrique, originaire de Carthage, cet ancien esclave reçut une éducation soignée et fut affranchi par son maître, il fit carrière à Rome, six comédies nous sont parvenues.

Florus (70-140) est un historien et un poète, il résuma l’œuvre de Tite-Live en deux livres. Il est d’origine berbère né dans la province d’Afrique mais sa vie est très peu connue.

Apulée est originaire de Madaure en Numidie (125-170), il reçoit une formation de rhéteur, voyage en Grèce, s’initie à la philosophie puis revient mener sa carrière littéraire à Carthage. Parmi ses œuvres, c’est surtout son fameux roman initiatique Les Métamorphoses ou l’Ane d’or que la postérité a retenu.

Le rhéteur Fronton, originaire de Cirta, est célèbre pour sa correspondance (parvenue à l’état de fragments), il fut le précepteur de Marc-Aurèle et mena une carrière politique atteignant la fonction de consul en 143 puis celle de sénateur.

Némésien est originaire de Carthage et a vécu au IIIème siècle, on lui attribue une œuvre poétique qui fut très appréciée de son temps.

Aurelius Victor, dont la famille est originaire de Leptis Magna, fut un haut fonctionnaire impérial au IVème siècle et un historien auquel on attribue des ouvrages traitant de l’histoire de Rome.

Victorinus, un grammairien et un professeur de rhétorique, est originaire de Thagaste, Souk Ahras, il a vécu durant le règne de Constance II au IVème siècle, il joua un rôle très important dans l’enseignement de la rhétorique puis il se convertit au Christianisme.

Macrobe qui vécut vers 400 est originaire de Sicca, une colonie romaine dont on ignore si elle est sur l’emplacement de Cirta ou au Nord de la Tunisie, son œuvre principale, les Saturnales, propose des conversations lors d’un banquet où toutes sortes de questions sont débattues.

La littérature chrétienne est représentée aussi par trois célèbres auteurs africains :

Tertullien, né entre 150 et 160 – mort vers 240, originaire de Carthage et évêque de cette cité, fils de centurion, il reçut une éducation poussée dont le style de ses œuvres témoigne. Après sa conversion, il écrivit des ouvrages portant sur sa foi chrétienne dont on a conservé une trentaine.

Lactance, (250-325) originaire de Numidie, fut l’élève de Saint Cyprien de Carthage, surnommé le Cicéron chrétien, il fut appelé à Trèves pour être le précepteur du fils de Constantin, sa grande œuvre est un exposé de la doctrine chrétienne : les Institutions divines en sept livres.

Saint Augustin (354-430), né à Thagaste en Numidie, évêque d’Hippone (Bône), (354-430) dans les treize livres de ses Confessions il fait le récit de sa longue évolution du paganisme vers le christianisme, cette sorte d’autobiographie reste une référence inégalée dans la littérature chrétienne.

Même si la lecture de tous ces auteurs n’est pas forcément très aisée aujourd’hui, ils illustrent bien le foisonnement intellectuel de la Province d’Afrique au fil des siècles.

Cécile Hollender

Si vous désirez poursuivre cette découverte de l’époque romaine en Afrique du nord, nous vous conseillons les ouvrages suivants :

Laissez votre avis en cliquant sur les étoiles

Note moyenne 5 / 5. 3

Soyez le premier à noter cet article !

One thought on “Quelques auteurs célèbres et moins célèbres de l’Afrique du nord romaine”

Laisser un commentaire

Related Post