Pourquoi pas moi !

L’élection présidentielle au suffrage universel, création gaullienne s’il en est, a amené deux éléments nouveaux d’importance : d’abord une charge financière dont L’Etat pourrait se passer, et ensuite, de nouvelles divisions chez nos compatriotes qui sont restés malgré le temps des gaulois à part entière, amoureux des chicanes, des volte-face et des trahisons. Quand on relit « La Guerre des Gaules » de Jules César, on a l’impression que ce romain qui nous connaissait bien a écrit son texte la semaine dernière.

A l’approche de l’échéance des élections présidentielles, les candidats prêts à sauver la France se multiplient…J’étais à une fête de campagne le mois dernier : un farfelu à chevelure frisotante, très tendance, m’a remis sa carte, il s’annonçait comme le vrai rassembleur entouré de bleu blanc rouge. Il venait de créer son parti. Il m’expliqua que tous les candidats, de Macron à Le Pen en passant par Zemmour, Pécresse, Hidalgo et Mélenchon, étaient tous des nuls (là je le suis) et que lui était le seul à avoir cerné le problème économique et financier de notre pays. Il se lança alors dans des explications confuses dignes de n’importe quel site internet, puis il termina en m’affirmant qu’il était le seul à avoir des solutions…Je n’ai pas très bien compris lesquelles ! En me quittant, il m’assura qu’il avait déjà les 500 signatures pour sa candidature. Bien sûr ce qui m’a rassuré c’est qu’il m’a précisé avoir son diplôme de comptable. Dans la foulée, j’ai rencontré un autre candidat au poste suprême. Il paraissait plus sérieux…Un général constellé d’étoiles qui à la longueur des lignes de son opuscule confus et rempli de lieux communs, explique qu’il est le seul à donner des solutions pour sauver la France et qu’il est bien entendu le seul à pouvoir le faire. J’en ai rencontré un autre, il faut de la patience, un illuminé incohérent produit de notre université moribonde, qui m’a aussi assuré que lui au pouvoir tous les problèmes d’aujourd’hui seraient résolus grâce à sa méthode (laquelle voilà la solution !). Alors, il s’est lancé dans des explications fumeuses et scabreuses où les anglicismes américanisés et les néologismes rendent son discours incompréhensible pour le commun des mortels dont je suis.

Mais ce qui surprend le plus aujourd’hui c’est l’évolution des états d’esprit. En effet, il y a quelques années, tous ces candidats sauveurs du pays étaient de gauche. Personne n’aurait osé dire qu’il était de droite que ce soit Giscard, Chirac ou Sarkozy…De nos jours comme par miracle ils sont tous devenus de droite, et souverainistes…

A la vue de cette gabegie, je me suis dit, pourquoi pas moi ! Je plaisante bien sûr car mon programme commencerait par cette simple phrase : « remettre les Français au travail », avec un tel programme je suis sûr d’être battu d’avance.
Enfin, j’envie les Anglais, les Suédois, Les Norvégiens, les Danois, les Hollandais, Les Luxembourgeois, les Belges, les Espagnols, les Monégasques, les Marocains…etc. qui n’ont pas la chance d’avoir cette mascarade tous les 5 ans.

Jean-Pierre Hollender

Laissez votre avis en cliquant sur les étoiles

Note moyenne 5 / 5. 1

Soyez le premier à noter cet article !

Laisser un commentaire

Related Post