Histoire de l’Armée d’Afrique (acte 2/3)

5/5 - (1 vote)

“Cette armée d’Afrique devait à l’origine opérer d’abord en Algérie où elle s’illustra à Mazagran et à l’Isly obtenant la reddition d’Abd el Kader, puis en Tunisie et enfin au Maroc; mais ces troupes sont vite appelées à combattre sur d’autres théâtres d’opérations comme en Indochine (1885), au Dahomey (1892), au Soudan (1894), Madagascar (1894-1895). Et on la retrouvera sur tous les conflits internationaux aux XIXème et XXème siècle…

En Crimée (1854-1856), ce sont 4 régiments de zouaves, 2 régiments de tirailleurs, 4 régiments de Chasseurs d’Afrique, 2 régiments de Légionnaires et 1 compagnie d’Infanterie Légère d’Afrique soit 32 000 soldats qui remportèrent les batailles de l’Alma, de Balaklava où les Chasseurs sauvèrent les Anglais du désastre et enfin la prise de Sébastopol. A partir de 1854, le premier régiment des Zouaves et un bataillon du 3ème RTA sont incorporés à la garde impériale.

Attaque des positions russes par les zouaves durant la bataille de l’Alma

– Lors de la Campagne d’Italie du 26 avril au 28 juin 1859 Napoléon III décide d’aider le Royaume du Piémont Sardaigne afin qu’il puisse réaliser l’Unité Italienne et chasser les Autrichiens qui occupaient la Lombardie et la Vénétie. Là encore on fit appel à l’armée d’Afrique. Il fut constituée en corps d’armée comprenant Zouaves, Tirailleurs, Légionnaires, Chasseurs d’Afrique et 3 escadrons de Spahis Algériens. Soit 49 000 hommes qui s’illustrèrent à Montebello, Marignan, Solferino, Magenta.

Bataille de Magenta

– En Chine 1859-1860 (deuxième campagne de l’opium) avec les Anglais.

– L’expédition du Levant en 1860. Une armée de 6000 hommes est levée parmi lesquels des Zouaves et Chasseurs d’Afrique matent la révolte de Tanios Chahine en moins d’un mois.

– Au Mexique 1860-1867 avec la bataille la plus célèbre, celle de Camerone où une soixantaine de légionnaires sous les ordres du capitaine Danjou résistent à 2000 Mexicains; la prise de Mexico le 7 juin 1863 par les Zouaves et les BILA et les victoires de San Lorenzo par le 3ème Zouave, de San Pueblo par les Chasseurs d’Afrique qui mettent en déroute le régiment du général Durango. Englué dans un guêpier, Napoléon III rapatrie ses troupes en février 1867.

Le Combat de Camerone, Jean-Adolphe Beaucé

– La Révolte de Mokrani 1871. Le prestige français est affaibli par la défaite contre la Prusse. Le changement de régime politique fait que la nouvelle république remplace le régime militaire par un régime civil en Algérie et supprime les bureaux arabes. Certains dignitaires arabes qui avaient affirmé leur loyalisme en servant dans l’armée Impériale en Crimée, Italie, ou au Mexique, lancent un appel aux armes. La révolte est dirigée par Mokrani. Des Chasseurs, des Zouaves, des Tirailleurs viennent épauler les bataillons de BILA et de la Légion. La bataille de Mestaoua, le 5 mai 1871 entraîne la chute de Mokrani.

– La Révolte des Boxers en Chine 1900-1901, popularisée au cinéma par le film Les 55 jours de Pékin.”


Gérard Crespo

A suivre la semaine prochaine …

Laisser un commentaire